Mobilité internationale

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
ED SSH - Ecole doctorale sc. sociales et humanités

Contacts

Directeur ED 481 SSH

Jean-Yves PUYO

jean-yves.puyo@univ-pau.fr (jean-yves.puyo @ univ-pau.fr)

 

Directeur-Adjoint ED 481 SSH

Jacques JAUSSAUD

jacques.jaussaud@univ-pau.fr (jacques.jaussaud @ univ-pau.fr)

 

Administration

Marie-Josée JOUBERT

marie-josee.joubert@univ-pau.fr (marie-josee.joubert @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 81 96

 

Secrétariat et Scolarité

Linda JABO KAKO

du Lundi au Vendredi,
de 9h à 13h

linda.jabokako@univ-pau.fr (gaelle.seillade @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 81 95

 

Pour nous écrire

Ecole Doctorale Sciences Sociales et Humanités UPPA / UFR DEG
avenue du Doyen Poplawski
BP 1633
F-64016 PAU CEDEX

edssh@univ-pau.fr (edssh @ univ-pau.fr)

Traductions :
  • See this page in english
  • Ver esta página en español
PDF
Vous êtes ici :

Mobilité internationale

Aide à la mobilité internationale

Dans le cadre des aides à la mobilité pouvant être octroyées par l'ED 481 (vote du CA du 11/02/2016), les doctorants peuvent percevoir un financement de 350 € maximum pour un déplacement à l'étranger, attribué une seule fois durant toute la période de la thèse, en complément des aides de leurs laboratoires de rattachement.

La demande d'aide doit être transmise à l'ED à l'aide du formulaire ci-dessous, en joignant les justificatifs des dépenses, avec avis du directeur de thèse et du directeur de laboratoire.

 

Cotutelle

Les doctorants de l'UPPA peuvent effectuer une thèse en cotutelle avec une université étrangère. Une convention établit le cadre et l'organisation de cette collaboration. Les travaux de recherche des doctorants sont encadrés par deux directeurs de thèse, l'un de l'UPPA et l'autre de l'université du pays partenaire. Les doctorants effectuent des séjours en alternance dans les deux universités. La soutenance du doctorat se fait uniquement dans l'un des deux pays et le titre de Docteur est reconnu dans les deux pays.

Les modèles de convention de co-tutelle de l'UPPA sont disponibles dans l'espace intranet

Pour que la cotutelle de thèse soit effective, les conventions de cotutelle doivent être signées par les différentes parties des 2 établissements. Les doctorants doivent obligatoirement prendre une inscription administrative dans chacune des universités partenaires, et cela dès la 1ère année de thèse et pour les trois années de durée de la cotutelle. En cas de modification de la convention initiale (changement de la durée ou de directeur de thèse...), un avenant à la convention originale doit être établi.

Textes en vigueur :

 

Mobilité transfrontalière

L’UPPA se caractérise par une politique ambitieuse au niveau transfrontalier avec ses universités publiques partenaires (UPV-EHU, UPNA, UNIZAR). Ainsi par exemple, depuis l’année universitaire 2011-2012, l’UPPA et l’Université du Pays Basque (UPV-EHU) ont mis en place un appel à projets communs visant à financer chaque année 6 thèses en co-tutelle, reposant sur le dispositif suivant :

 

  • l’élaboration d’un modèle de convention commune de cotutelle de thèse en trois langues (espagnol, français, basque) ;
     
  • le lancement conjoint d’un appel à projet ;
     
  • la réunion d’une commission mixte paritaire d’attribution des financements de thèse (où sont représentées à parité les deux Ecoles doctorales de l’UPPA).

Dans le cadre de ces cotutelles, les doctorants sont appelés à réaliser une partie significative de leur recherche dans l’université partenaire, à savoir qu’il leur ait demandé une présence effective cumulée de 9 mois sur le site de ce dernier établissement. En ce sens, une politique de soutien aux EDs et aux laboratoires est mise en œuvre par l’établissement. Par exemple, des bourses de mobilité transfrontalière (allouées par l’UPPA) permettent aux doctorants en cotutelle de financer en partie leurs séjours dans l’université partenaire.

 

 Délivrance du Doctorat Européen

Vous pouvez bénéficiez du label "Doctorat Européen" sur votre diplôme en remplissant les quatre conditions suivantes :

  • Un séjour d'au moins un trimestre dans un autre pays européen,
     
  • Pour la soutenance de thèse : une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue nationale européenne autre que la langue nationale du pays où est soutenu le doctorat,
     
  • L'autorisation de soutenance de thèse doit être accordée au vu de deux rapports rédigés par au moins deux Professeurs appartenant à deux établissements d'enseignement supérieur de deux Etats Européens autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu,
     
  • Le jury de soutenance doit comporter un membre au moins d'un Etablissement d'enseignement supérieur d'un Etat Européen autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu.